La biodynamie


L’agriculture biodynamique appelée aussi biodynamie, est un systéme de production agricole, inspiré par l’anthroposophie, dont les bases ont été posées par Rudolf Steiner dans une série de 8 conférences données aux agriculteurs en 1924.

Devant un public d’agriculteurs, de vétérinaires et de scientifiques, il renouvelle le regard porté sur la Nature, sur l’activité agricole et sur l’alimentation humaine. Ces conférences contiennent, à la fois les principes philosophiques de la méthode et bien des éléments pratiques.

La biodynamie a été la pionnière de l’écologie appliquée à une époque où le « tout  chimique », réduisait déjà la planète à un simple objet de rentabilité. Cependant, la biodynamie ne propose pas une agriculture naturelle au sens d’un retour à la nature, mais bien de comprendre les lois de la nature et de les respecter au mieux dans les pratiques agricoles.

Ainsi, cette méthode de culture se distingue par le soin apporté à l’élaboration du compost, les rotations longues, la culture des légumineuses et des plantes à enracinement profond, etc… mais c’est l’usage de produits auxiliaires ou « préparations » qui fait la principale spécificité de la biodynamie. Enfin pour faciliter le travail en relation avec les rythmes lunaires, planétaires et zodiacaux, il a été mis au point un calendrier des semis, donnant de nombreuses indications sur les périodes les plus favorables, aux semis, aux soins, à la récolte des végétaux (dates racines, feuilles, fleurs et fruits).

La biodynamie s’adresse à tous les domaines de l’activité agricole, tels que la production de semences, l’élevage, l’apiculture, la viticulture ou le jardinage.

En France, le mouvement se développe sous l’impulsion de Claude Monziés, Xavier Florin, François Bouchet, Nicolas Joly, Pierre Masson ou encore Jacques Mell.

C’est en 1994, que nous avons commencé à pratiquer la biodynamie au Domaine de la Voie Lactée. Et c’est Mr. Bouchet qui nous a fait l’honneur de nous initier pendant 4 ans à ces méthodes remarquables. Sa société « TERRE EN DEVENIR », reprise par sa famille (après son décès) nous fournit toujours les préparations biodynamiques.

Voici la lettre qu’il nous a adressée :

Il ne peut y avoir santé sans équilibre de la terre nourricière

Un domaine est un être vivant, situé entre la roche mère et et le ciel, il doit tirer de ses influences son propre équilibre. Le rôle de l’agriculteur, qui doit avoir le culte de sa terre, est de soutenir, de respecter et d’aider, cet être vivant à s’harmoniser. Pour cela, il utilisera les « préparations biodynamiques » dont l’action se fera sentir dans chacun de ses pôles.

L’agriculteur doit respecter la flore, les variétés spontanées de ses prairies, bien penser ses rotations de culture, bien choisir les moments de ses façons culturales, pour mettre en symbiose l’intense vie animale dans la terre et la végétation harmonieuse qui doit en découler, ainsi que le nombre juste d’animaux qui vont vivre de cette végétation, de ce lait végétal nourricier, qui sera transformé en énergie de descendance et de pérennité.

C’est avec une grande joie, que j’ai accepté d’apporter mon aide à l’application de cette méthode biodynamique, dans ce Domaine de la Voie Lactée, dans cet environnement superbe, où Mr. et Mme Vogel apportent toute leur énergie et leur amour à cette terre, à ces chevaux merveilleux, dans un but d’équilibre et de santé.